mercredi 6 octobre 2010

Par amour ou pour la tune

Vous vous êtes toujours interrogés sur ce qui pousse en France un brillant scientifique autour de bac + 10 à prendre un poste de maître de conférence ou de chercheur ? Moi je ne suis pas sûr de bien comprendre. Et le même dix ans plus tard, bousculé entre ses cours, ses contrats, l'administration dévorante, et le reste et peut-être même un peu de recherche, qu'est-ce qui le pousse à rester ? Ils sont masos ?

Une étude a regardé cela de près dans le monde : For love and money.

On y apprend que le scientifique français a un pouvoir d'achat légèrement supérieur à celui du chinois et comparable à l'italien mais vachement plus faible que l'anglais ou l'allemand. On apprend aussi (si on ne le savait pas déjà) que les femmes sont moins bien payées que les hommes même dans les carrières scientifiques.

Alors par amour ou pour la tune?

Bibliographie: Une présentation que j'ai faite pendant SIGMOD Beijing, 2007, sur Life in Academia.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire