samedi 3 juillet 2010

J’ai même pas d’iPad

Il est beau. Il est lisse. Il sent bon le luxe. Mais il sert à quoi ? Il est plus cher qu’un netbook. C’est un peu comme un gros Iphone mais sans caméra (pas de vidéo sur Skype) et super trop lourd pour téléphoner. Il est trop fragile pour qu’on l’emmène sur les chantiers. Un jour on pourra s’en servir comme télécommande globale à la maison pour la télé, les machines à laver, le frigidaire, etc. Mais pour l’instant, on ne peut même pas éteindre la lumière avec.

Buzz réglé au millimètre, rupture de stock bien orchestrée, records de vente, annonces modestes : "Ladies and gentlemen, well mostly ladies. I give you the greates invention of all time! (Steve Jobs pour la sortie de l'iPad.)

Combien ça coûte : 500 et 900 euros pour l’iPad selon Wikipédia. (C’est fou ce qu’on trouve dans les encyclopédies de nos jours.) C’est cher pour lire son mél et surfer le oueb. Mais quand on aime, on ne compte pas.

Cela a facilement convaincu les branchés, ceux qui l’ont attendu, ceux qui ont fait la queue pour l’acheter, ceux qui l’ont déjà, ceux qui ne peuvent plus s’en passer, ceux qui ont déjà commandé l’iPhone 4. Mais c’est pas pour :

  • Les ringards comme moi qui pensent pouvoir vivre sans.
  • Les malins qui attendent la prochaine version qui sera beaucoup mieux.
  • Les radins qui attendent que le prix baisse.
  • Les pauvres membres de l’Institut de Prévention des Accidents Domestiques devenu introuvable sur le Web.
  • Les écolos qui n’y voient que pollution et gaspillage de moult matières premières.
  • Ceux qui trouvent que c’est liberticide qu’un développeur ait à demander la permission à Apple pour proposer la moindre application et d’avoir à leur refiler un pourcentage des ventes. (Apple a presque coulé parce que le Mac était trop fermé. Ils refont la même erreur ? Je ne comprends pas tout.)
  • Tous ceux qui ne voient pas à quoi il sert.
  • Et les pauvres qui n’ont pas les moyens de se payer tous les nouveaux gadgets inutiles.

Ca fait quand même beaucoup de monde. Apple devrait s’inquiéter

Une photo qui commence à dater mais que je trouve toujours drôle

Sérieusement, on peut s’en servir pour regarder des films dans les trains ou les avions. On faisait déjà ça avec son laptop mais l’image et le son sont meilleurs. OK mais pas de quoi crier à la révolution. C’est aussi un des nombreux supports pour le livre numérique. Petite mise au point : iPad n’était pas le premier. Dans le créneau, je verrais même une avance pour le Kindle d’Amazon qui est basé sur du papier numérique et permet de lire des e-book. Pub gratuite : le Kindle ne coûte que 189$ chez Amazon US.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire