lundi 21 novembre 2016

Il faut renoncer à l’extension de la collecte des données biométriques

Par Un collectif (dont je fais partie) —

Face aux risques de piratage et de détournement du fichier TES qui étend la collecte des données biométriques aux cartes d’identité, des personnalités de la société civile se mobilisent.


Malgré les protestations unanimes des institutions et des médias, pour la première fois dans la Ve République, le gouvernement décide par décret de répertorier la totalité des 67 millions de citoyens français dans un fichier centralisé comportant non seulement leurs noms, leurs prénoms, leurs dates de naissance, les données relatives à la filiation, mais également leurs photographies, leurs informations biométriques, leurs empreintes digitales, etc. ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire