mardi 26 novembre 2013

Avis du CNNUM sur l'inclusion numérique

Citoyens d'une société numérique
ACCÈS, LITTÉRATIE, MÉDIATIONS, POUVOIR D’AGIR :
POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE D’INCLUSION


Quelques phrases en teaser :
  •  L'e‐inclusion doit désormais prendre un sens positif, offensif. Le numérique peut se mettre au service d'une société plus équitable, plus juste, plus solidaire, plus participative...
  • Chaque personne doit pouvoir accéder à la littératie numérique, qui se définit comme « l'aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses compétences et capacités ». Cet accès est à la fois un impératif moral et une nécessité économique.
  • Dans une société où les besoins d’accompagnement et de proximité se renouvellent sans cesse, nous devons installer des médiations durables qui s’appuient sur le numérique.
  • Chaque citoyen doit pouvoir disposer, gratuitement si nécessaire, d'un "trousseau numérique"
    qui contient les éléments indispensables pour évoluer dans une société où la plupart des actes
    de la vie courante s'appuient sur des dispositifs numériques. Ce trousseau peut comporter une
    "domiciliation numérique", une identité certifiée par un agent public et rattachée à une adresse
    e‐mail qui, elle, peut changer ; un espace de stockage en ligne des principaux documents
    administratifs numérisés ; un numéro de téléphone et une messagerie, etc.
  • Déployer l’enseignement de la littératie numérique, depuis le primaire jusqu’au lycée, dans
    toutes les filières. Cet enseignement doit inclure notamment la discipline informatique, mais
    également toutes les autres composantes d’une véritable culture critique du monde
    numérique.
  • ...

Valérie Peugeot, Vice‐présidente du Conseil national du numérique, en charge du groupe de travail sur l’inclusion numérique

J'ai appris énormément en participant à ce groupe de travail, notamment à remettre en question des idées reçues. Je vous encourage à lire ce rapport. Oui, ce n'est qu'un rapport mais il peut aussi changer votre façon de penser le problème de l'inclusion numérique et celui de l'inclusion en général.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire