dimanche 25 novembre 2012

Tout est pas mirifique dans le numérique

Je me reproche parfois - boulot oblige - d'avoir tendance à oublier un peu trop le coté obscure des nouvelles technologies. Un buzz sur Internet vient de me rappeler que tout n'est pas angélique dans le numérique.

Ca se passe en Arabie Saoudite. On savait que les femmes devaient pour quitter le pays avoir l'autorisation de leur "tuteur mâle". Yuk ! Maintenant elles peuvent être surveillées électroniquement et leur tuteur reçoit un SMS quand elles sortent du pays...  Beurk ! Yuk !

Lire  http://www.rawstory.com/rs/2012/11/22/saudi-arabia-implements-electronic-tracking-system-for-women/

PS: On se rassure en se disant que si l'informatique est une composante centrale du numérique, elle  n'en est qu'une composante. Au moins on partage la responsabilité avec d'autres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire