mardi 8 décembre 2009

La disparition du Q

Qui oublie son cul, perd son âme (proverbe indien)

Pendant quelques heures (quelques jours ?), la vieille dame de Rocquencourt en passant de

http://www-rocq.inria.fr, à http://www-roc.inria.fr

en a perdu son Q. C’était peu de choses, juste une disparition qui aurait plu à Perrec. Dans une tendance générale à organiser la recherche à la traine d’indicateurs plus ou moins glauques, on restait sur le cul devant la prise de position oulipienne, abandon résolu d’années de référencement et de Pagerank, pour une histoire de Q sans importance.

Mais ça n’a pas duré. L’état était instable et la vieille dame est devenue http://www.inria.fr/rocquencourt/. Tout ça pour ça?

La WayBack Machine d’Internet Archive nous ramène le 2 février 97 pour www-rocq.inria. Ne manquez pas d’aller admirer ce passé si loin et finalement si récent. Nostalgie : cette adresse n’est plus.

Et on se prend à imaginer de prochaines disparitions :
  • Le désuet WouaWouaWoua du début,
  • Le N pour replonger vers le passé et l’IRIA, un Institut en attente d’être nationalisé.
  • Et pourquoi pas, le A pour devenir INRI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire