dimanche 18 février 2018

Les gens du nord


Un nouvel épisode de Bêtises à Bloguer

La scène se passe un vendredi soir dans la salle à manger d’un petit appartement HLM de Sarcelles. Les personnages sont : Mamie, son petit fils Axel, son chat Vernon. Ils prennent l’apéro en écoutant de la musique. Une bougie de shabbat brule sur une étagère.

Axel : on n’y voit rien. Je peux allumer, Mamie ?
Mamie : non, mon amour. C’est vendredi soir. Quand tu es chez moi, tu respectes le shabbat.
Axel : je peux demander à Vernon d’allumer ?
Mamie : je ne préfère pas. Lui aussi respecte le shabbat.
Axel : il est juif, Vernon ?
Mamie : oui. Il est juif. Je trouve que c’est plus convenable.
Axel : tu trouves que c’est convenable un robot juif ? C’est n’importe quoi !

Vernon s’éclipse à la cuisine.

Mamie : tu l’as vexé. Il est très content d’être juif.
Axel : Mamie, c’est qu’un robot !
Mamie : et alors ?

Vernon revient avec des assiettes de kémia.

Axel : tu es content d’être juif Vernon ?
Vernon : si ça ne tenait qu’à moi, je serai plutôt agnostique. Mais juif ça me va bien. On ne me demande pas de croire, juste de suivre des règles à la con, et ça, je sais faire.

Axel : c’est quoi ce machin qu’on écoute.
Mamie : Les gens du Nord d’Enrico Macias. C’était le chanteur culte des pieds noirs.
Vernon : vous ne trouvez pas que la musique est un peu forte et qu’il fait sombre ?

Le volume baisse et le plafonnier s’allume. 

Axel : Vernon ? L’électricité ? Tu n’es pas un bon juif.
Vernon en haussant les épaules (ce qui est n’est pas si compliqué que ça pour un chat) : non, J’ai entrainé un bête neural net à comprendre ce que je veux. Moi j’ai rien fait. C’est l’algorithme...   
Axel : ça me rappelle le shabbes goy d’Europe de l’Est, une personne non juive qui faisait ce que les juifs n’avaient pas le droit de faire le shabbat, comme d’allumer le four. Tu as inventé le shabbes algogoy. Je me demande ce qu’en dirait le rabbin.
Vernon : euh... Oublie ! Le rabbin ne connait rien à l’informatique.
Mamie : patate ! Ça n’a rien à voir avec l’informatique. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.
Vernon : la bible ne dit rien sur les logiciels.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire